3. avr., 2018

Lean IT, Agile, DevOps : l’alignement des trois planètes

Les méthodes Lean et Agile ne sont plus à présenter, mais quels sont leurs liens avec DevOps ?

 DevOps est un mouvement qui permet la collaboration entre les équipes opérationnelles de l’IT, les développeurs et les utilisateurs métier tout en facilitant, la communication, l’intégration et l’automatisation. Son objectif est de privilégier le « Time To Market » et de délivrer un produit qui correspond aux besoins du client.

 Pour ce faire, le SI a besoin d’agilité.

Les méthodes Agile permettent le développement par itérations d’un produit dans un temps défini par avance (TimeBox).

Ces itérations sont des schémas d’organisation de développement de produits appelés des Sprints qui peuvent se dérouler en parallèle des uns des autres contrairement à un schéma de développement classique dans lequel une étape doit être finalisée pour commencer la suivante (mode Waterfall).

 

De cette façon, l’équipe peut faire face aux imprévus du développement et corriger les défauts ou anomalies dans un délai très court.

 En mode Agile, trois rôles sont importants :

  • Le Product Owner, qui représente le client.
  • Le Scrum Master qui est le coordinateur
  • L’équipe

 

Dans ce modèle, les séances de travail sont très courtes et nécessitent un point quotidien sur l’avancement et la rétrospective du projet.

Ces « Daily Meeting » de quelques minutes facilitent la communication entre tous les participants. Ils évaluent l’avancement du projet et adaptent la finalité du produit pour respecter la date de fin.

 

Prenons un exemple : votre entreprise souhaite mettre sur le marché un nouveau produit pendant la période des fêtes de Noël. Si celui-ci n’est pas en magasin à la date prévue c’est votre chiffre d’affaire de l’année que vous ratez.

Si vous avez lu mon dernier Post sur la conduite du changement présenté par John Kotter, vous savez que la réussite du changement ou d’un projet est de créer un sentiment d’urgence. La date de fin de la production est le niveau d’urgence.

 

Si le projet a pris du retard, le Product Owner avec l’ensemble de l’équipe va décider de ne pas produire certaines fonctionnalités les moins attractives pour le client afin de respecter le délai sans pour autant dénaturer son produit.

 

L’agilité ne suffit pas à elle seule. Pour produire rapidement, avec une qualité optimale et à un coût raisonnable fixé au début du projet il faut ajouter le Lean.

La méthode Lean permet de se concentrer sur la production de  Valeur Ajoutée et élimine les défauts, les coûts de production inutiles et les goulots d’étranglement (Bottlenecks).

L’objectif du Lean est sa focalisation sur la valeur client.

Qu’est-ce qui est important pour mon client ?

Comment je peux lui apporter ce qu’il souhaite réellement ?

Le Lean est constitué d’une boîte à outils qui facilite la production avec efficience :

  • Le Kanban : suivre les différentes étapes du projet et les paralléliser si besoin.
  • Le Jidoka, pilier de la production chez Toyota. Automatiser les opérations simples et répétitives avec un contrôle humain pour détecter les dysfonctionnements ou défauts. Aujourd’hui dans l’industrie sur les chaines de production les anomalies sont détectées automatiquement.
  • Just in Time : Fabriquer  à la demande du client. Livrer avec une qualité irréprochable , avec la quantité commandée et au bon moment.
  • Le Kaizen : Améliorer en continue (basé sur la méthode DMAIC) afin d’améliorer la gestion du projet lors de réunions de retour d’expérience.

 En alignant les trois planètes : Lean IT, Agile et DevOps votre service informatique apportera une réelle flexibilité dans le développement de produits en rapprochant les différents acteurs et en leur faisant partager une culture commune : « la vraie valeur client ».

 Pour améliorer vos connaissances sur Agile, Lean et DevOps, je vous propose des formations, ateliers ainsi qu’un Simulation Game basé sur le Best Seller  ‘The Phoenix Project’.