26. févr., 2018

Conduite du changement : un livre à partager

Le service météo annonçait un froid persistant ce dimanche et conseillait de rester chez soi. J'ai suivi leur conseil et je suis restée au chaud. J'ai mis à profit cette retraite pour lire. C'est cette lecture que j'aimerai vous faire partager aujourd'hui. Avec les grands bouleversements qui arrivent j'ai ressenti le besoin de mettre à jour mes connaissances sur la conduite du changement. Je me suis donc plongée dans le livre de John Kotter "Conduire le changement - feuille de route en 8 étapes" que j'ai dévoré.

John Kotter a écrit ce livre il y a 20 ans et a ressorti une nouvelle édition récemment et qui est, je pense, aujourd'hui encore plus d'actualité.

Spécialiste mondialement reconnu de la conduite du changement, il a créé une méthode en 8 étapes :

  1. Instaurer un sentiment d'urgence mais pas d'anxièté
  2. Former une coalition directrice
  3. Définir une vision et une stratégie
  4. Diffuser la vision
  5. Responsabiliser les salariés pour élargir l'action
  6. Obtenir des victoires rapides
  7. Consolider les gains et accentuer le changement
  8. Ancrer les nouvelles pratiques dans la culture d'entreprise.

Cela parait évident et simple à mettre en place. Pas du tout !

Depuis plus de 15 ans je dirige  ou j'accompagne des équipes  dans la réussite de leurs projets. Je rejoins John Kotter sur beaucoup de points, j'ai été élevée professionnellement dans la culture du "Lean Thinking".

Le manager ou le chef de projets fait face à plusieurs difficultés :

  • La gestion transverse quand toute l'organisation est construite en silo avec des organisations hermétiques les unes aux autres.
  • L'autosatisfaction suite à l'annonce de résultats par la Direction. "Nos ventes ont progressé de 10% cette année, tout va bien". Oui c'est trés bien, alors pourquoi se remettre en question ? Mais par rapport aux années précédentes et aux concurrents qui sont dans le même secteur d'activité ? 
  • Un manque de leadership. Durant ces années, j'ai dirigé quelques projets et sur la quantité j'ai rencontré seulement deux sponsors qui étaient rééllement des Leaders. Ce que j'ai apprécié : une vision claire et nette, un charisme naturel, un soutien sans faille, des interventions mesurées et au bon moment auprés de tous les participants. 
  • Il faut donner du temps au temps. La  conduite du changement prend un certain temps. C'est ce que les dirigeants donnent le moins par souci économique "le temps c'est de l'argent". Mais qu'est-ce qui coûte le plus cher sur le long terme en fin de compte ?

  De grands changements technologiques sont à notre porte :

  • La robotisation
  • L'intelligence artificielle
  • la transformation digitale....

Pour faire face à cette révolution et rester dans la compétition, les entreprises  doivent se préparer à un grand changement culturel.

La troisième partie du livre est dédiée aux conséquences pour le 21éme siècle.  Nous y sommes ! John Kotter, un visionnaire.

Ma prochaine lecture ? "Ils se croyaient les meilleurs" de Christine Kerdellant. Un peu d'humilité fait partie également de la conduite du changement.

 

Si vous avez lu le livre de John Kotter, n'hésitez pas à nous faire partager votre avis et votre expérience.